La voie des ombres de Brent Weeks

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

 

 


1179913-gf.jpg

 

Synopsis :


 

Le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles.


Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la ni des temps.
Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'œil et à prendre des risques - comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.


Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux...

 


Mon avis :

 


Dès le départ, Brent Weeks nous met dans l’ambiance.

 Une atmosphère sombre où la prostitution, la violence, et les meurtres sont monnaie courante.

Malgré cet univers assez sombres, je me suis laissée transportée par l’histoire.

L’écriture est assez nerveuse, pas de grande description, mais beaucoup d’action. On n’a pas le temps de s’ennuyer.


Je peux juste reprocher que le temps passe un peu trop vite.

On passe du jeune « rat de guilde Azoth de 12ans au « pisse-culotte »de 20 ans en l’espace de quelques pages.

Je regrette que l’initiation d’Azoth ne sois pas plus développée.

Le roman a une bonne dynamique.

Petit à petit on se laisse prendre par l’histoire on s’attache à Azoth et à Blint.

Toutefois le nombre de personnages est assez conséquent, par moment je m’y suis un peu perdu.

Brent Weeks nous raconte plusieurs histoires en parallèle qu’il finira par relier.

Killar alias Azoth est très attachant car il a ses faiblesses. Malgré la promesse de faire une croix sur son passé, il ne peut se résoudre à abandonner ses anciens amis Jarl et Poupée. Il ne peut se résoudre à les rayer de sa vie.

Même Durzo Blint nous apparaît sympathique bien qu’il soit un assassin.

 

Pour conclure, on peut dire que ce roman est mené tambour battant. Aucun temps mort, on peut toujours regretter quelques petits défauts d’écriture, un nombre de personnages secondaires trop important…

Mais cela ne m’a pas gênée outre mesure. J’ai pris beaucoup de plaisir avec ce livre et les deux autres tomes vont vite rejoindre ma bibliothèque.

Un grand merci à livraddict et aux éditions Milady pour cette superbe découverte.

Publié dans jeunesse

Commenter cet article

(Clovis Simard,phD) 29/11/2011 11:56


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com),N0-12, THÉORÈME DU TEMPS. - ELLE JOLIE...?

BlackWolf 04/07/2011 23:31



J'ai moi aussi passé un bon moment avec ce livre, c'est pas le meilleur livre qui soit mais il se laisse lire très facilement.