Les amants de Samaroux,Natasha Farrant

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

 

 

index.jpg 

 

 

Synopsis :

   


France, 1944. Arianne et Luc, deux jeunes habitants de Samaroux, petit village au creux des Alpes, tombent éperdument amoureux l'un de l'autre. Mais comment s'aimer quand la guerre fait rage alentour ? Est-ce que ces amants purs, au seuil de leur vie d'adulte, peuvent résister à l'Histoire et aux troupes allemandes aux portes de leur village ? Luc désire redorer l'image de sa famille entachée par la collaboration de son grand-père avec la Gestapo ; il décide de s'engager dans la Résistance. Arianne, elle, va tout faire pour protéger celui qu'elle aime, sans un regard pour cet autre qui est secrètement amoureux d'elle. Quelqu'un est prêt à tout pour séparer les amants de Samaroux à jamais.

 

 

Mon avis :


Voici un partenariat que j’ai hésité à prendre, j’avais un peu peur de lire une histoire à l’eau de rose.

Finalement, j’ai été conquise par ce roman.

Certes le livre est destiné aux adolescents et il aborde par conséquent des thèmes qui leurs sont propres (découvertes de l’amour et des sentiments associés…).

Le style est fluide et on se laisse vite prendre par l’histoire. Au point de lire ce livre en quelques heures.

Même s’il n’invente rien au niveau du thème, ce livre a le mérite d’être efficace.

Il aborde des sujets comme la collaboration, la trahison sans trop de romanesque.

Les faits nous portent comme s’ils étaient réels notamment sur la fin, avec les rassemblements de population, les exécutions…

Les personnages sont attachants, on peut cependant reprocher à Natasha Farrant de ne pas avoir suffisamment creusé leur personnalité.

Seuls Arianne et Luc sont plutôt bien décrits. Mais d’autres personnages tels que Solange et Romy auraient nécessité un approfondissement.

J’ai aussi apprécié le faît   que les soldats allemands ne soient pas uniquement décrits comme des monstres qui suivent aveuglément les ordres. Ce sont des hommes pris au piège dans une sale guerre.

Tout au long du livre nous sommes les témoins du questionnement D’Aloïs.

Nous pouvons ainsi voir la difficulté de vivre avec ce qu’il a vécu. Comment se positionner quand votre chef est un fanatique.

Aloïs ne supporte plus l’homme qu’il est devenu et la décision qu’il va prendre ne sera pas sans conséquence.

Un soldat doit suivre les ordres quoiqu’il en pense et plus encore dans la Wehrmacht.

Ce livre nous ouvre les yeux sur la difficulté de choisir un camp. Tout n’est pas blanc ou noir.

Ainsi le maire souhaite rendre Luc pour épargner la population,

Aloïs, lui ne supporte plus de massacrer des innocents.

Et Romy est partagé entre la jalousie et la volonté de se démarquer de son père collaborateur.

Un roman qui part d’un sujet superficiel (amourette d’adolescent) et qui finit par aborder des thèmes beaucoup plus sérieux (collaboration, résistance, libre arbitre…).

Bref je le recommande aux adolescents en complément de leurs cours d’histoire.

Merci à livraddict et aux éditions Hachette Jeunesse pour ce partenariat.

Publié dans jeunesse

Commenter cet article