Une année chez les Français de Fouad Laroui

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

 

9782260018346-1-.jpg


Synopsis:


 

C’est en 1970 que le ciel tombe sur la tête du petit Mehdi. Ébloui par l’intelligence et la boulimie de lecture de son jeune élève, son instituteur s’est battu pour lui obtenir une bourse dans le prestigieux lycée Lyautey de Casablanca, réservé aux enfants des hauts fonctionnaires français et des familles les plus influentes du régime marocain. Pauvre, libre, heureux, Mehdi a passé ses dix premières années au pied de l’Atlas. Il n’envisageait rien d’autre que de continuer à jouir de l’existence. Du jour où son oncle l’abandonne à l’entrée du lycée, la découverte du mode de vie des Français est pour lui un véritable choc culturel. Entre "Le Petit Chose" et "Le Petit Nicolas", l’histoire émouvante et cocasse d’un enfant propulsé dans un univers aux antipodes de celui de sa famille.

 

 

 

Mon avis:


 

Medhi est un jeune Marocain studieux et amoureux des livres.

Grâce à une bourse d'étude, il se retrouve catapulté au sein du prestigieux Lycée de Lyautey.

C'est alors le choc des cultures mais aussi le choc des classes.

Medhi issu d'une famille marocaine modeste, se retrouve entouré par des fils de bonne famille venant de tous les horizons.

S'intégrer dans ce nouvel environnement ne sera pas facile pour Medhi, lui qui n'a même pas un trousseau complet!

Tout au long du livre Medhi cherche sa place.

Avec sa famille d'abord, car lui ne parle que français alors que ses oncles et tantes lui parlent en arabe (il ne comprend pas la moitié de leurs paroles).

Il croit avoir trouvé un substitut de famille auprès de la famille Lombard qui l'accueille durant les vacances scolaires.

Mais bien vite les préjugés de Mme Lombard vont mettre un terme au bien-être qu'il éprouvait à leur côté.

Et puis une famille ,il en a déjà une!

Il se rendra vite compte que malgré la barrière de la langue,eux l'aime vraiment. Ils sont fiers de sa réussite.

Medhi est très attachant c'est un garçon curieux qui pose énormément de questions.

Nos us et coutumes sont revus au travers son regard, et cela donne des situations assez drôles.

J'aime aussi la façon dont il s'isole. Il part d'une situation réelle et fait une digression rocambolesque dictée par son imagination fertile, c'est très comique.

Les difficultés de la langue française et de son vocabulaire très riche donnent aussi lieu à des situations coquasses et drôles.

Le pauvre Medhi peine parfois à comprendre ce qu'on lui dit!

Si l'on rajoute là-dessus l'argot et le second degré... Il y a de quoi y perdre son latin.

 

C'est un livre frais, bourré d'humour et qui pourtant aborde des sujets sérieux.

C'est à la fois un appel à la tolérance, et une ode à notre belle langue Française, si riche en vocabulaire.

Un livre à mettre entre toutes les mains sans restriction.


Publié dans roman

Commenter cet article