Le purgatoire des innocents de Karine Giebel

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

87041258 o 

 



Synopsis :


Je m’appelle Raphaël, j’ai passé quatorze ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous venons de dérober trente millions d’euros de bijoux. Ç’aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts et un blessé grave. Le blessé, c’est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces.Je m’appelle Sandra. Je suis morte, il y a longtemps, dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour-là…Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer.Quelque chose qui marche et qui parle à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit…


Mon avis  :


Quand une bande de cambrioleurs en cavale se réfugie dans l'antre du diable en personne, il ne peut en sortir qu'un thriller des plus noir. 

Karine Giebel mène son histoire de main de maître. Son style contribue à nous emmener au coeur de l'horreur. Les phrases sont courtes et percutantes. Elle nous expose froidement les faîts, pas de chemin détourné. Les personnages sont  particulièrement bien développés ainsi que les relations qui les lies les uns aux  autres. Elle nous fait partager les pensées de ses personnages même lorsqu'il s'agit du pire psychopathe qui puisse exister. 

J'ai particulièrement apprécié le bras de fer psychologique et stratégique qui oppose Raphaël à Patrick. 

Quant à Sandra, c'est un personnage très intéressant de part son vécu et la complexité psychologique qui en découle. Difficile de se défaire de l'emprise de "papa". Elle est au coeur d'un dilemme et tout au long du livre on se demande quel va en être le dénouement. 

Le principal point négatif est, pour moi, les scènes d'une extrême violence, rien ne nous est épargné. 

Était-ce nécessaire de nous décrire avec autant de détails les scènes de torture. J'avoue avoir eu du mal par moment. 

Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains car il peut choquer. 

Par contre si vous êtes adepte de thrillers psychologiques ce livre est pour vous. 

 

Publié dans thriller

Commenter cet article

totorosreviews 08/12/2015 13:53

une grosse claque pour ma part! c'est dur, mais magistral!

barbouille-bouquine.over-blog.com 10/12/2015 13:39

c'est un pur plaisir, il est vrai que le style d'écriture de Karine Giebel est prenant. Tiens je reprendrais bien un de ses livres, je vais voir dans ma pal ce que je peux trouver.

barbouille-bouquine.over-blog.com 23/10/2013 09:23


Impossible à lâcher c'est le terme tant nous avons envie de savoir comment ce huit clos va finir. 

vepug 28/09/2013 11:07


Il est vrai qu'il y a des scènes très dures. Je l'ai touvé très angoissant, mais impossible à lacher.

barbouille-bouquine.over-blog.com 25/11/2013 14:15



Angoissant mais tellement bien écrit ! 



barbouille-bouquine.over-blog.com 26/09/2013 19:21


Tout à fait d'accord avec vous,  un auteur qui mérite d'être connue

Zina 26/09/2013 17:05


Un livre puissant et très sombre à ne pas mettre entre toutes les mains mais dans lequel l'auteur a fait travail remarquable sur les personnages !

barbouille-bouquine.over-blog.com 25/11/2013 14:16



Les personnages sont en effet très approfondis sur le plan psychologique 



Flo Tousleslivres 26/09/2013 14:17


Une très belle découverte puisque c'est mon premier Giebel et il ne restera pas le dernier bien au contraire, un très gros coup de coeur pour cet auteur talantueuse !!!!