Défendre Jacob de Willam Landay

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

CVT_Defendre-Jacob_2930.jpeg.gif

 

Synopsis:

 

Depuis vingt ans, Andrew Barber est procureur adjoint du comté de Massachusetts.

Admiré par ses pairs pour sa combativité au tribunal, respecté de la communauté, il est aussi un père de famille heureux, veillant sur sa femme Laurie et leur fils Jacob.

Quand un crime atroce secoue la quiétude de sa petite ville, c’est la foudre qui s’abat sur lui : son fils de 14 ans est accusé du meurtre d’un camarade de classe.
Andrew ne peut croire à la culpabilité de Jacob et va tout mettre en œuvre pour prouver son innocence.

Mais à mesure que les indices à charge s’accumulent et que le procès approche, certaines révélations surgies du passé sèment le doute et menacent de détruire son mariage, sa réputation et sa foi en la justice.

Le dos au mur, Andrew devra faire face au pire dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté et la vérité pour défendre cet adolescent qu’il connaît si mal.

Dans ce thriller psychologique au suspense à couper le souffle, William Landay dresse le portrait d’une famille en crise confrontée aux démons de la culpabilité, de la trahison et de l’abîme qui peut s’ouvrir sous nos pieds en un instant.

 

MON AVIS:

 

Voici un livre que j'avais repéré chez mon libraire.

La couverture m'avait particulièrement captivée.

Sur la photo, l'adolescent a un regard à la fois perçant  et paradoxallement aucune émotion particulière ne transparait.

Je trouve cette image très intrigante...

Le synopsis à quant à lui finit par me convaincre qu'il me fallait ce livre.

Ce fut chose faîte grace à livraddict et aux éd. Lafon que je remercie au passage pour ce partenariat.

L'écriture de William Landay est plutôt lente, on avance à tâton comme dans une enquête.

Mais ça ne m'a pas gêné outre mesure. Au contraire, j'ai pu ainsi prendre le temps de m'approprier les personnages en détails.

Ce roman est découpé en plusieurs parties:

-L'enquête, le procès, et l'après-procès.

L'auteur a choisi de ne nous raconter l'histoire par l'intermédiaire de M. Barber le père de Jacob.Ce qui est particulièrement intéressant car, avant que son fils ne soit accusé M. Barber était procureur en chef.

Il possède donc une connaissance accrue du système judiciaire américain et de ses rouages.Mais M. Barber a lui aussi sa part d'ombre qu'il va devoir dévoiler.

Il cache en effet un lourd secret de famille qui pourrait jouer en défaveur de Jacob.

Tout au long du procès M. Barber choisit de croire en l'innocence de son fils. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour l'aider.

Il connait très bien M.Logiudice qui instruit le procès, et pour cause c'est lui-même qui l'a formé.

Il sait contourner les pièges qu'il tend, et il trouvera en Jonathan (l'avocat de Jacob) un allié de choc.

Ce roman est très intéressant car il nous montre les rouages de la machine judiciaire.

Les différentes phases du procès sont évoquées. Les subterfuges aussi bien de l'avocat que du procureur, afin de se mettre le jury dans la poche, nous sont décortiqués par M. Barber.

On s'aperçoit que le tribunal n'est en faît qu'un théâtre et que la justice est loin d'être impartiale. La culpabilité tient à peu de chose...

Mais, la question est: M. Barber connait-il réellement son fils?

Il va vite s'apercevoir qu'il est difficile de comprendre ses enfants , surtout à l'adolescence.

Je trouve dommage que le ressenti de Jacob sur les évènements ne nous soit pas développé.

Pour ma part,tout au long du livre j'ai oscillé entre coupable et non-coupable.

C'est très difficile d'être juré!

J'ai trouvé la fin du procès un peu trop facile et prévisible.

Autre intérêt de ce livre, il montre l'impact d'une mise en accusation sur la vie courante de la famille.

Même s'il est supposé innocent tant que le contraire n'est pas prouvé, la réalité est tout autre. La famille se retrouve sans amis, ils finissent par vivre en vase clos pour fuir le regard des gens.

La mère de Jacob se laisse peu à peu gagner par le doute. Elle veut croire en l'innocence de son fils, mais il reste une part de doute qui lui est insupportable.

Elle dépérit à vu d'oeil tout au long du procès.

Comment peut-on douter de son propre enfant, se doute la rongera jusqu'au bout....

Mais je n'en dirai pas plus je ne voudrais pas gâcher votre lecture.

Ce roman est un véritable coup de coeur que je vous invite à découvrir, la fin est particulièrement surprenante!

 

Défendre Jacob de Willam Landay

Publié dans polars

Commenter cet article