Autre monde tome 2 : Malronce Maxime Chattam

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

Autre monde tome 2 : Malronce

Maxime Chattam


4105dZq1l5L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

Résumé :


Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.

 

Mon avis : 

 


C’est avec plaisir que je retrouve Matt, Tobias et Ambre pour de nouvelles aventures.

L’écriture de Maxime Chattam nous transporte avec facilité dans ce monde fantastique et pour le moins dangereux.

Les paysages et les personnages sont très bien décrits.

Dans ce tome, on découvre un peu plus la personnalité de nos jeunes Héros.

Matt est le leader téméraire et impulsif, Tobias le peureux toujours présent lorsqu’il le faut, et Ambre qui est une jeune fille intelligente, posée et réfléchie.

On découvre un peu plus le monde des cyniks, on apprend qu’ils ne se souviennent pas du monde avant la tempête.

Que leur tête est une coquille vide que Malronce a pu remplir de ses croyances.

Nous allons faire connaissance avec une nouvelle colonie de pans pour le moins surprenante « les chloropanphylles ».

Peuple qui a su recréer un semblant de société avec ses règles mais aussi ses croyances.

Nous allons aussi découvrir que d’autres pans vivent dans un village cyniks, réduits à l’état d’esclaves (mais en sont-ils réellement conscients ?).

Maxime Chattam s’adresse plutôt à un public adolescent dans cette saga, mais les adultes peuvent se laisser tenter.

L’aventure est menée tambour battant, et nos jeunes aventuriers n’ont pas beaucoup de répit.

Ils vont combattre, être capturés, séparés…

Petit point négatif, mais qui ne gâchent en rien la lecture :

L’inspiration bien visible «du seigneur des anneaux » notamment pour le royaume de Malronce, et «  Harry potter » pour le trio d’amis.

Malgré tout c’est avec plaisir que l’on se laisse guider dans ce monde hostile.

Une saga qu’il serait bon de mettre sur grand écran.

Publié dans jeunesse

Commenter cet article

barbouille-bouquine.over-blog.com 27/01/2012 08:24


pourtant la similarité des personnages est troublante,Matt/Harry courageux mais parfois agit sans réfléchir, Tobias/Ron amis fidèle mais un peu peureux, Ambre/ Hermionne jeune fille intélligente
et réfléchie. L'inspiration est là pour les perconnages principaux.

Kahlan/ImagIn 26/01/2012 14:23


Tiens c'est marrant, je n'ai pas du tout songé à Harry Potter en le lisant ! Par contre, Maxime Chattam a souvent dit être un grand fan de Stephen King, qui a pas mal écrit, passé un temps,
sur des groupes d'adolescents qui s'alliaient pour lutter de concert. Et là oui, j'ai clairement retrouvé une influence ! ;o)