Le Fil Rouge de Paola Barbato

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

Auteur: Paola Barbato

Editeur: Denoël

Traducteur: Anaïs Bouteille-Bokobza

Date de parution: 5/11/2015

Nombre de pages: 368

 

Synopsis:

Que fait un homme quand il se retrouve face à l’assassin de son enfant?

Antonio Lavezzi mène une existence solitaire et monotone depuis le jour où Michela, sa fille de treize ans, a été sauvagement assassinée. Sa femme l’a quitté, et le meurtrier n’a jamais été arrêté. Antonio travaille dans le bâtiment avec un ami d’enfance. Ce dernier lui présente inlassablement de petites amies potentielles qui ne l’intéressent pas. Lorsqu’un corps est découvert sur le chantier dont il est responsable, des éléments troublants amènent Antonio à penser que cette affaire et son histoire personnelle sont liées. Contacté par un homme mystérieux, baptisé l’Assassin, qui lui ordonne d'exécuter des criminels ayant échappé à la justice, Antonio décide d’obéir et va s’extraire peu à peu de sa torpeur et de son silence. L'Assassin semble savoir qui a tué Michela, et Antonio, pris dans une spirale meurtrière, est plus que déterminé à venger sa fille.

 

Mon avis:

 

Après avoir lu "A mains nues" et découvert la plume acérée de Paolo Barbato. C'est avec plaisir que je me suis lancée dans cette lecture, qui commence certes doucement. Mais c'est un passage obligé pour bien connaître le personnage principal, Antonio Lavezzi.

Un homme détruit par le viol et le meurtre de sa fille, et par la culpabilité qui le ronge, ce père qui n'a pas pu sauver sa fille. Il s'est construit une carapace faîte de routine pour ne pas sombrer. En limitant ses temps libres, il limite le temps de pensée, et peut continuer à faire bonne figure auprès de son entourage, se comportant comme on l'attend de lui.

Sa vie est une routine bien huilée qui va déraper le jour où un cadavre est découvert sur l'un de ses chantiers.L'assassin va le contacter lui promettant de lui livrer le meurtrier de sa fille, mais avant il devra rendre service.

J'ai trouvé que Paola Barbato avait très bien travaillé le personnage principal, surtout du point de vue psychologique. On s'attache très facilement à lui, on comprend son désir de vengeance. Au début léthargique, il se réveille petit à petit. Face aux actes commis pour l'assassin, sa personnalité droite et honnête entre en conflit avec sa soif de vengeance. Il doute, peut-on réellement faire le bien et le mal en même temps. Il se pose beaucoup de questions sur le bienfondé de cette vengeance, est-ce que tuer l'assassin de sa fille le rendra plus heureux?

Dès le début le meurtrier de sa fille n'a fait aucun doute pour moi. Mais qui est-il vraiment et qu'elle était sa motivation.

Après "A mains nues" qui avait déjà été un coup de cœur, je reste conquise par la plume de Paola Barbato.

Elle nous dévoile ici une histoire de vengeances savamment orchestrées.

Les pages se tournent  à un rythme effréné. Le roman reste assez sombre, les personnages sont particulièrement bien travaillés. L'histoire est bien ficelé, la fin est surprenante, mais prévisible au vue de la personnalité de Lavezzi.

Les petits apartés sur les pensées du chien Danko, nous renseigne sur la personnalité des deux personnages principaux. L'ambivalence qui habite Lavezzi, le bien et le mal en conflit permanent. Le changement qui s'opère chez l'assassin au fil du livre.

Je vous laisse découvrir ce roman qui est un coup de cœur, n'oubliez pas de vous poser cette question en de pareilles circonstances qu'auriez-vous fait?

 

 

Publié dans thriller

Commenter cet article

Léa Touch Book 25/02/2016 15:20

Ton avis donne très envie de le lire :)

barbouille-bouquine.over-blog.com 25/02/2016 18:08

C'est le but Léa, il est très bien ficelé, j'ai beaucoup aimé