Oliver ou la fabrique d'un manipulateur

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

Liz Nugent - Oliver ou la fabrique d'un manipulateur.Editeur: Denoël

Auteur: Liz Nugent

Traductrice: Edith Soonckindt

Date de parution: 03 septembre 2015

Nombre de pages: 242

 

Synopsis

Alice et Oliver Ryan sont l’image même du bonheur conjugal. Complices, amoureux, ils mènent la belle vie. Pourtant, un soir, Oliver agresse Alice avec une telle violence qu'il la plonge dans le coma. Alors que tout le monde cherche à comprendre les raisons de cet acte d'une brutalité sans nom, Oliver raconte son histoire. Tout comme les personnes qui ont croisé sa route au cours des cinquante dernières années. Le portrait qui se dessine est stupéfiant. Derrière la façade du mari parfait se cache un tout autre homme. Et lorsque le passé resurgit, personne n'est à l'abri, pas même Oliver.

Mon avis

 

Je dois avouer que le titre de ce roman m'a interpellé, j'aime beaucoup les romans psychologiques et pour le coup, j'ai été servi avec ce livre.Pour un premier roman, Liz Nugent a su rendre son histoire passionnante.

Dès le départ, le livre nous met dans l'ambiance. En trois petites phrases, l'auteur nous énonce les faits de façon percutante. Oliver a battu sa femme à un point tel, qu'elle est dans le coma. Pourquoi un tel déchaînement de violence.C'est dans le passé d'Oliver que se trouve la réponse.

Ce livre est construit un peu comme une enquête policière avec des auditions de témoins. De courts chapitres donnent la parole de façon alternative à Oliver et aux gens qui ont croisé son chemin tout au long de sa vie. Rythmant ainsi le roman. Petit à petit, l'auteur nous distille les informations qui  dévoilent Oliver sous son vrai jour. Sa vie entière n'est que manipulation, pour le coup le titre est bien trouvé. Les évènements s'imbriquent les uns dans les autres, Je n'ai pas pu lâcher se livre avant d'avoir le fin mot de l'histoire.

Liz Nugent joue avec nos sentiments, les émotions se bousculent au portillon, qui n'a pas éprouvé de l'empathie envers le petit garçon délaissé par son père, puis vient la révolte face à son comportement vis-à-vis de Laura, d'Eugène....

Bref un roman psychologique mené avec brio, certes il y a quelques passages qui baissent un peu le rythme, mais dans l'ensemble l'histoire est excellemment bien menée. Un bon moment de lecture que je recommande à tous les afficionados du genre.

Publié dans thriller

Commenter cet article