Nummer de Frédéric Staniland

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

Editeur: Scrinéo

Nombre de pages: 311

 

Synopsis:

1er septembre 1939. Toni vient de passer la frontière alsacienne. Son père et les emblèmes nazis sont derrière lui, en Autriche. Mais ici à Algolsheim, c’est l’ordre d’évacuation générale, tout le monde fuit. Et très vite, l’adolescent se sait poursuivi. Espions Allemands puis Anglais semblent rechercher quelqu’un ou quelque chose dans les prémices d’une guerre annoncée.
  De nos jours, un octogénaire, Séraphin, découvre chez un vieil ami disparu un mystérieux manuscrit, Nummer, écrit en allemand gothique durant la seconde guerre mondiale, ainsi que d’étranges messages, éparpillés dans sa maison… Quel message a voulu laisser son ami ? Aidé de jeunes voisins un peu envahissants, Pauline et Gabriel, il va tenter de résoudre l’énigme de « NUMMER » qui le mènera, entre autre, sur le chemin de son passé et de celui de Toni…

Mon avis:

Un livre jeunesse très intéressant car il aborde un épisode méconnu de la seconde guerre mondiale: les kindertransport. Il est intéressant car il aborde deux époques. D'un côté, nous nous immergeons en 1939 avec Toni. Un jeune Autrichien qui saute d'un train et poursuivant son périple arrive à Algosheim en Alsace. Il trouve refuge chez Auguste et sa fille.

Mais pourquoi est-il poursuivit par des espions.

D'un autre côté, nous sommes entraînés dans une chasse au trésor avec Séraphin et ses jeunes voisins qui tente de percer les secret de Nummer ce livre découvert chez son vieil ami Gérard.

Ce livre mélange habilement les évènements historiques et l'aventure.

Même si le changement d'époque chapitre par chapitre peut au départ perturber, on s'y habitue rapidement. Et l'auteur sait ménager le suspense, il nous tient en haleine. Si bien qu'il est difficile de lâcher le livre une fois empoigné et ce  jusqu'au dénouement final apporté par William Warther, fils d'Antonnia Weiss, célèbre traqueuse de Nazis.L'histoire est menée telle une enquête, l'humour y est bien présent.Les personnages sont très attachants, et l'on se rend compte que durant une période aussi trouble que la seconde guerre mondiale, dans une région en quête d'identité, il est difficile de mettre les personnes dans des cases. Tout est plus complexes. Les personnages évoluent aussi en fonctions des événements, rien n'est figé. Traitre un jour, ne signifie pas traitre pour toujours. Un message plein de sagesse que chacun devrait retenir.

Ce livre aborde aussi le thème du pardon, et montre que suivant les personnalités, les évènements, il est plus ou moins facile à accorder. C’est est un véritable coup de cœur, que je vais m'empresser de partager avec mon fils. Car il est en plus intergénérationnel.

C'est un très beau témoignage d'histoire, et le secret de la valise est époustouflant.

 

Merci aux éditions Scrinéo et à livraddict pour ce partenariat intéressant.

Nummer de Frédéric Staniland

Publié dans jeunesse, historique

Commenter cet article

barbouille 07/11/2014 15:55

Laisse toi tenter Léa, ce livre jeunesse ce lit très vite tellement il est addictif. Il est plein de surprises, j'ai passé un très bon moment. Et comme j'aime beaucoup l'histoire et surtout ce qui touche à la seconde guerre mondiale, j'ai été vraiment conquise par ce livre.

Léa Touch Book 07/11/2014 10:45

Je pense que cette lecture me plairait beaucoup :) merci pour cet avis !