Le puits d'Ivan Repila

Publié le par barbouille-bouquine.over-blog.com

Edition: Denoël

Date de parution: 2/10/2014

Traducteur: Margot Nguyen Béraud

Nombre de pages: 112 pages

titre original: El nino que robo el caballo de Atila

 

Synopsis:

Deux frères, le Grand et le Petit, sont prisonniers au fond d’un puits de terre, au milieu d’une forêt. Ils tentent de s’échapper, sans succès. Les loups, la soif, les pluies torrentielles : ils survivent à tous les dangers. À leurs côtés, un sac de victuailles donné par la mère, mais ils ont interdiction d’y toucher. Jour après jour, le Petit s’affaiblit. S’il doit sauver son frère, le Grand doit risquer sa vie. Le Petit sortira-t-il? Le Grand survivra-t-il? Comment surtout se sont-ils retrouvés là?

Mon avis:

Ce livre a éveillé des sentiments contradictoires en moi.

D'un côté l'auteur, au travers son style, a su décrire à la perfection l'état d'esprit des deux frères. Les passages où la folie semble prendre le dessus sont très bien relatés. On s'y croirait.

D'un autre côté j'ai été déçue par différents points.

L'amour fraternel, je ne l'ai pas trop vu. Certes le grand veille sur le petit, mais j'ai plutôt eu l'impression que ce dernier devenait l'outil de sa vengeance.Comment se sont-ils retrouvés dans ce puits? Je n'ai toujours pas compris, vu la fin je me doute que la mère est à l'origine de leur malheur.

Le sujet, lui, a eu raison de moi.

Tout au long du livre, j'ai eu la mauvaise sensation d'être le témoin d'une expérience sur l'enfermement et ses conséquences.

J'ai trouvé ce livre trop sombre, il nous embarque aux frontières de la folie tout comme ces deux enfants.

Je n'ai malheureusement pas apprécié cette lecture, même si le style de l'auteur est puissant.

Je n'étais peut-être pas dans de bonnes dispositions pour une telle lecture, qui manque d'espoir selon moi.

 

 

 

Le puits d'Ivan  Repila

Publié dans nouvelles, contes

Commenter cet article

barbouille-bouquine 27/10/2014 11:46

Je ne m'attendais à une lecture aussi sombre avec si peu d'espoir. Dans la préface, l'auteur est comparé à Saint-Exupéry et à Jules Verne; il a certes une écriture puissante, mais au niveau des textes je préfère Jules Verne et Saint-Exupéry qui eux nous laissent l'espoir d'un monde meilleur.

Brigt 27/10/2014 10:47

J'ai longuement hésité à demander "Le Puits" et finalement je me suis décidée pour un autre. A te lire, je n'ai peut être pas eu tort !